Président du Département de la Gironde, Conseiller départemental du canton Sud Gironde

Sud Gironde

Tous mes articles relatifs au Sud Gironde et des photos de terrain prises sur le vif.

canaldesmersLe canal des 2 mers est une voie d'eau identitaire de nos patrimoines et représente un potentiel de développement touristique fort.

Devant la dégradation de son état, Pierre Camani, Président du Département du Lot-et-Garonne et moi-même avons interpellé le Président des Voies Navigables de France (VNF) sur ces enjeux importants. Je vous propose la lecture de notre lettre commune ci-dessous :

" Monsieur le Président

Le canal des 2 mers parcourt nos deux départements : latéral à la Garonne, la Gironde le voit naître à Castets-en-Dorthe et le Lot-et-Garonne se laisse traverser de part en part.

Vecteur du commerce entre Atlantique et Méditerranée pendant des décennies, aujourd’hui remis à l’honneur pour son formidable potentiel touristique, son bon état est un préalable indispensable à ce renouveau.


Après un siècle et demi de présence, le canal latéral à la Garonne est une voie identitaire de nos patrimoines et emblématique de nos territoires. Cette artère devient un des moteurs du développement économique de nos départements, par le potentiel touristique qu’elle amène et le lien majeur qu’elle représente avec les autres voies navigables de notre bassin fluvial.

Or son état s’aggrave de jour en jour, en témoigne la récente brèche ouverte à Meilhan-sur-Garonne le 11 juin dernier.

Certes, VNF a déployé les moyens nécessaires pour colmater la brèche et stopper le déversement en Garonne, mais nous savons combien les berges sont fragilisées en de nombreux endroits du parcours.
Les lanceurs d’alerte : riverains, agriculteurs, partenaires touristiques, collectivités sont unanimes : un entretien déficient depuis de nombreuses années a fragilisé l’infrastructure.
Avec l’ensemble des partenaires territoriaux, institutionnels et citoyens, nous sommes  au chevet du canal et dénonçons cette situation. VNF, gestionnaire de cette voie d’eau ne peut ignorer le mécontentement grandissant des acteurs locaux et les propositions qui sont faites pour améliorer rapidement la situation.
Le report sine die de travaux d’entretien, la programmation retardée et insuffisante des travaux hivernaux de consolidation, auxquels s’ajoutent une pluviométrie printanière élevée, conduisent inévitablement à des dégâts et les travaux d’urgence mobilisent alors des moyens importants et coûteux.
Il est devenu indispensable que VNF, en concertation avec les acteurs concernés, instaure un véritable programme de restauration et d’aménagement du canal, tout en assurant, à court terme, les travaux nécessaires à la préservation de l’infrastructure.
Sous la responsabilité de Bernard Castagnet, Vice-président en charge de l’attractivité territoriale et du tourisme, Conseiller départemental du canton Réolais et bastides, et de Pascale Got, Députée de la Gironde, Présidente de la commission tourisme et de l’agence Gironde tourisme, la Gironde établit un schéma départemental du tourisme fluvial auquel VNF a été pleinement associé.
Votre établissement a également participé aux Etats généraux du tourisme lancés en Lot-et-Garonne par le Département et le Comité Départemental du Tourisme, sous la présidence de Jacques Bilirit, en présence de Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l'étranger.
Au-delà de ces démarches, nos Départements ont la volonté de construire des stratégies touristiques partenariales afin d’augmenter leur visibilité nationale et internationale. Il s’agit de renforcer leur attractivité par une mise en tourisme au départ des voies d’eau et irriguant l’ensemble de nos territoires.
Dans ce contexte, les investissements et l’entretien du canal des deux mers doivent être à la hauteur des enjeux touristiques et répondre à une fréquentation en forte croissance.
De plus, VNF convie actuellement acteurs locaux et institutionnels aux ateliers portuaires, tout au long du tracé du canal, dans une approche pluridisciplinaire.
Nous attendons à cette occasion des engagements tangibles de prise en compte des attentes locales, réalisation des travaux les plus urgents et programmation financière réaliste et ambitieuse.
Compte tenu des risques encourus pour la sécurité des biens et des personnes mais aussi des enjeux de développement économiques, quels moyens humains, techniques et financiers entendez-vous mobiliser au profit du canal des deux mers ?
Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les meilleurs. "

 

Le Sud Gironde pris sur le vif

Originaire du Sud Gironde, je vous rencontre réguilèrement sur le terrain avec ma binome Isabelle Dexpert, Conseillère départementale. Voici une sélection aléatoire de photos prises sur le vif. Survolez les et cliquez dessus pour les agrandir.