Président du Département de la Gironde, Conseiller départemental du canton Sud Gironde

Gironde

Tous mes articles relatifs à la Gironde, au Conseil départemental et à l'actualité en général et des photos prises sur le terrain.

Nous avons appris vendredi le décès de Pierre Garmendia.

Je salue la mémoire d’un homme fidèle au terrain comme aux idéaux socialistes, qui a servi la Rive Droite et ses habitants, qui a marqué l’histoire politique de la Gironde. Élu du canton de Cenon et Vice-président du Conseil général délégué au personnel, sa présence dans nos murs avait été appréciée et remarquée.

Pierre Garmendia a mené toute sa vie un engagement tenace et passionné pour porter ses valeurs à Floirac, en Gironde, tout autant qu’à l’échelle nationale, au Palais Bourbon. Il a marqué de nombreuses personnalités politiques girondines, au premier rang desquelles mon prédécesseur Philippe Madrelle, son compagnon de route.

Pierre Garmendia a été l’un des artisans de la conquête socialiste de 1981, le soldat infatigable des combats de la gauche.

Mes pensées vont à sa famille, à ses proches, et à ceux qui ont marché et appris à ses côtés, dans la vie quotidienne ou dans leur parcours politique.

IMG5757Jeudi 3 décembre, lancement de l’élaboration concertée du schéma départemental de tourisme fluvial, avec Pascale Got, Député de la Gironde, Présidente de la commission Tourisme et de Gironde Tourisme, et de Bernard Castagnet, Vice–président en charge de l’attractivité territoriale et du tourisme.

Plus de 120 acteurs, réunis à l’immeuble Gironde, ont travaillé en ateliers autour de 3 thématiques : mise en tourisme et marketing, navigabilité et infrastructures, logistiques et équipements.

HemicycleDOB2015Je viens de l'annoncer en séance plénière: le Département de la Gironde vient de voir maintenue sa note "AA-" par l'agence Standard & Poor's.

Les notes de la Gironde reflètent, selon l'agence, la gouvernance et la gestion financières du Département qui sont qualifiées de "fortes".

L'évaluation constate que l'endettement consolidé de la Gironde est désormais "modéré".

L'analyse de l'agence indique que la Gironde dispose d'une stratégie budgétaire réaliste avec des objectifs financiers clairement définis, d'une prospective financière réaliste et d'une gestion de la dette prudente et diversifiée.

La bonne gestion financière du Département contribuera fortement à la mise en œuvre du projet de mandature porté par la majorité et présenté ce jour en séance plénière lors des orientations budgétaires. Elle permettra notamment d'obtenir des prêts à des taux défiants toute concurrence (1.6% actuellement), et donc de payer moins de frais financiers.

L'économie départementale est enfin jugée attractive et diversifiée, avec des spécialisations industrielles porteuses et des filières agricoles et touristiques fortes.

orgueL'inauguration de l'orgue de La Réole n'aura pas lieu ce soir, mais le concert est maintenu. Décision juste du Maire Bruno MARTY : la culture est ce qu'il faut préserver quand la barbarie vient nous frapper, parce que la culture, c'est la connaissance qui lutte contre l'obscurantisme.

En route pour la réunion de crise à la Préfecture, voici le texte que je fais passer au Maire pour m'excuser de mon absence : Ce soir, je devais être parmi vous.

Ce soir, je devais avoir le plaisir d'inaugurer avec les Réolaises et les Réolais cet orgue splendide, un monument unique en Gironde par sa qualité musicale, par son histoire, par l'exemplarité de sa rénovation. Pour l'avoir récemment découvert aux côtés d'un organiste jouant sur son clavier, pour avoir senti combien puissance et finesse se mêlent dans son mécanisme afin de produire des sons exceptionnels, j'ai mesuré à quel point vous pouvez être fiers que votre ville l'accueille désormais.

commissariatJe me suis rendu aujourd'hui au Commissariat Général à l'Investissement à Paris, en compagnie de Pierre DUCOUT, Président de Gironde Numérique, et de ses équipes.

Objet du déplacement : défendre devant la commission nationale le programme Très Haut Débit que souhaite engager Gironde Numérique pour les 5 à 10 ans qui viennent.

L'enjeu ? Anticiper sur la fracture numérique à venir, entre un territoire métropolitain suffisamment rentable pour attirer les opérateurs privés, et le reste du territoire girondin, sauf Libourne, pour lequel seule l'action publique pourra contribuer à l'équité numérique.

L'engagement est de taille, puisqu'il représenterait 200 millions d'€ à 5 ans, pour couvrir 40% de la population hors métropole. L'Europe contribuerait à hauteur de 5 millions d'€, et 153 millions d€ seraient à partager entre Région, Département, intercommunalités et délégataire privé.

Le terrain pris sur le vif

Je sillonne la Gironde quotidiennement à la rencontre des Girondines et des Girondins, des associations, des entreprises ou encore des professionnels de l'action publique. Voici une sélection aléatoire de photos prises sur le vif. Survolez les et cliquez dessus pour les agrandir.